Petite nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite nouvelle

Message  Minette85 le Mar 2 Oct - 21:56

Bonjour à tous !
Voilà je voulais vous faire part d'une nouvelle que j'ai écrite il y a bientôt un an à l'occasion d'un concours. (d'ailleurs je suis arrivée 3e Smile ) Le seul problème c'est qu'étant une nouvelle, elle fait plusieurs pages (6 en tout) et je ne sais pas si je peux toute la publier ici. Alors pour l'instant je vais vous donner le début et si vous voulez connaître la suite dites-le moi et on s'arrangera pour que je vous la fasse parvenir.



Le mystère de la petitesse

J’étais toujours en peignoir. La matinée était déjà bien avancée mais je ne travaillais pas et je voulais en profiter. Je traversais le jardin, par la petite allée pavée, en chaussons. Les mains dans les poches, j’en sortis une avec la clé en arrivant à la boîte aux lettres. J’entendis alors un petit cri proche mais étouffé. Je pensais que c’était sûrement le caniche de la voisine qui piaillait derrière la haie. J’ouvris donc ma boîte aux lettres et y découvris un petit paquet sous plusieurs lettres - encore des factures - que je pris, puis je retournai à l’intérieur.
Je posai le tout sur la table et examinai le colis. Je n’en attendais pourtant pas. Mon adresse, ni aucune autre d’ailleurs, n’y figurait pas. En revanche, des trous avaient été percés dans le carton. Quelque chose bougea et poussa un cri à l’intérieur. Je sursautai ! Ce cri n’était pas celui d’un chien, comme je le pensais tout à l’heure. Je me décidai alors à ouvrir le carton. Je pris un couteau et décollai le scotch délicatement. En soulevant le couvercle, un singe minuscule sur un lit de coton m’apparut ! Je n’avais jamais vu - même à la télévision - de singe aussi petit. Il était pourtant bien réel ! C’était encore un bébé mais il était quand même trop petit pour un singe.
Ses poils étaient délicatement orangés, il paraissait vraiment mignon. Je me demandai de quelle race il était, après tout je n’y connaissais rien en singe. Le petit primate se remit à pousser des cris. Mon chat, réveillé d’une énième sieste, s’approcha intrigué et sauta sur la table. Je ne m’inquiétais pas pour le singe car Siri - mon chat - ne se battait jamais et s’entendait même très bien avec les chiens. En voyant mon gros gourmand je pensai que notre nouveau compagnon devait avoir faim. Mais que pouvais-je lui donner ? J’optai pour le classique : bananes et eau. Je lui donnai alors une coupelle d’eau fraîche et entrepris de couper une banane en rondelles. Par prudence, j’avais malgré tout fait descendre Siri de la table. En voulant donner mes morceaux de banane au singe, je me rendis compte qu’ils étaient encore trop gros, surtout pour un petit qui ne devait pas avoir l’habitude. Je recoupai donc ma banane et la donna au petit singe. Pour l’aider, je lui donnai à manger dans la main - avec de si petites dents, je ne craignais rien.
Siri décida de sortir dans le jardin. Je restai avec le singe et me demandai comment il était arrivé là. Ce ne pouvait être le facteur qui l’avait déposé. Dans ce cas la personne qui l’y avait mis avait du forcer la serrure, ce qui n’était pas difficile sur ma vieille boîte aux lettres. Mais d’où venait-il ce singe ? Il était anormalement trop petit pour venir du zoo le plus proche. Je pourrais très bien le garder chez moi, ce n’était pas un problème de place, mais cela pouvait peut-être m’attirer des ennuis. Et je n’y connaissais décidément pas grand chose en singe ! Soudain Siri rentra en courant par la chatière ce qui fit peur au singe qui me mordit - plutôt mordilla - le doigt. Quelqu’un devait sûrement arriver à la maison car c’était toujours la réaction qu’avait Siri lorsqu’il était dehors. Mais alors ? Il fallait vite que je cache le singe avant que « l’invité » n’arrive ! Je montai à l’étage en prenant les marches quatre par quatre, déposai le singe - toujours dans son carton - sur le lit de ma chambre, fermai soigneusement la porte et redescendis les escaliers en quatrième vitesse lorsque le fameux « invité » sonna à la porte. Je repris mon souffle et ouvrit.
avatar
Minette85
Modératrice
Modératrice

Messages : 81
Date d'inscription : 01/10/2007
Age : 25
Localisation : France : Vendée ! :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Nanou le Mer 3 Oct - 14:39

Et tu nous laisses sur notre fin comme ça ? :p
Allez, moi j'veux lire la suite =D
Ton texte est super, sauf que j'pense que tu oublies beaucoup de "s" à quelques verbes >.<
avatar
Nanou
*

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2007
Age : 23
Localisation : Lutinland

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frutiparc.com/?ref=Shoo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Minette85 le Mer 3 Oct - 14:56

Non non j'en oublie pas, je fais du passé simple c'est tout, et à la 1ère personne y a pas de "s" Wink Je me suis fait chier à tous les vérifier en plus ! lol
J'aime bien laisser le suspens comme ça ! Niark niark !! Razz
Bon ben je vais mettre la suite alors, mais c'est long !



« Bonjour ! me lança le sourire de mon ami.
- Théo ! m’écriai-je. Bonjour, entre ! »
Je l’emmenai dans la cuisine sans penser aux récipients que j’avais laissé en vrac sur la table. Ce qu’il remarqua aussitôt :
« Tu manges de la banane écrasée maintenant ?
- Et pourquoi pas ? répliquai-je.
- Bien bien, c’est toi qui vois, répondit-il peu convaincu. Heureusement que je ne suis pas venu plus tôt sinon je t’aurais réveillée ! »
Je me moquai de sa plaisanterie et le fit asseoir pendant que je préparais le café. Nous discutions de choses et d’autres quand Siri fit tomber le couvercle du carton de notre fameux singe.
« Tu as reçu un colis de l’Institut de Recherche Rockefeller, Océane ? me demanda Théo en ramassant le carton.
- Comment sais-tu que cela vient de là-bas ? m’étonnai-je.
- Tout simplement parce qu’il y a le logo de l’Institut sur le côté, me répondit-il calmement, mais ça ne répond pas à ma question.
- Ah ! Et bien non, c’est juste un carton que l’on m’avait donné » lui dis-je - trop - hésitante.
Il hocha la tête et je repris la discussion en changeant de sujet. Au bout d’un moment, mon ami me dit qu’il devait partir, « il y en a qui travaillent aujourd’hui ! » Je le raccompagnai à la porte lorsqu’un bruit se fit entendre à l’étage - le singe ne pouvait pas attendre une minute de plus ?
« Qu’est-ce que c’est ? s’étonne Théo - toujours aussi curieux celui-là - en regardant par-dessus mon épaule, Siri est ici ça ne peut pas être lui !
- Ah bon ? Alors quelque chose a du tomber, j’ai laissé les fenêtres ouvertes, lui dis-je innocemment.
- Les fenêtres sont fermées, Océane ! me contredit-il en reculant dehors, je peux bien aller voir ce qu’il y a là-haut, tu n’as rien à me cacher ?!
- Bien sûr que non… commençai-je, oh et puis zut ! Va voir mais ne t’affole pas s’il te plait. »
Théo me regarda curieusement et monta les escaliers. Je le suivis et lui dis d’aller voir dans ma chambre. Il ouvrit la porte doucement en peureux qu’il était, entra et poussa un cri. Le petit singe était grimpé sur mon bureau et tout avait été dérangé.
« Mais qu’est-ce qu’il fait là ce singe ? s’écria mon ami, et pourquoi est-il aussi petit ?
- C’est une très bonne question ! » lui répondis-je dans un soupir.
Je lui expliquai alors comment je l’avais trouvé et lui certifiai que je ne savais rien de ce mystérieux animal. Théo me demanda si le carton qui était dans la cuisine était celui du singe. Je lui répondis que oui mais que ça ne m’avançait pas plus pour retrouver d’où il venait.
« Bien sûr que si ! commença-t-il, il vient du laboratoire, c’est là-bas qu’il aura eu cette taille. Mais je trouve cela très étrange, ils n’ont pas l’habitude de faire des expériences de ce genre sur des singes !
- Surtout celui-là vu sa couleur, il doit être rare, ajoutai-je.
- Nous devrions aller au laboratoire pour voir ce qu’il s’est passé, proposa mon si curieux ami.
- D’accord, mais hors de question de leur rendre ce singe s’ils le traitent mal ! » assurai-je.
A ce moment-là, le singe en question essaya de sauter du bureau au lit mais il était encore vraiment trop petit et il tomba au sol. Théo et moi rigolâmes de ses prouesses mais mon ami alla tout de même le prendre délicatement et vérifia qu’il n’avait rien.
Après m’être douchée, habillée et coiffée nous partîmes en voiture direction de l’Institut Rockefeller avec le petit singe installé confortablement au fond d’un sac à dos. En arrivant au laboratoire, le primate s’était endormi, ce qui me facilitait la tâche car je ne tenais pas à ce qu’on le découvre. Après être entrés nous dûmes bien assurer que nous n’étions pas des journalistes pour pouvoir rencontrer un chercheur et « visiter » les laboratoires.
Le scientifique qui nous accueillit, M. Duval - c’était indiqué sur sa blouse – nous demanda pourquoi nous tenions tant à venir ici. Théo expliqua que nous nous intéressions beaucoup aux recherches médicales et aux expériences sur les cobayes. Ce fut alors une bonne idée M. Duval nous emmena alors vers les laboratoires consacrés aux animaux. Nous y découvrîmes donc toutes sortes d’animaux et je pensai alors que notre petit singe sortait bien d’ici. Le chercheur nous expliqua qu’ils recueillaient ces animaux rares et qu’ils étudiaient leurs réactions mais sans faire aucune expérience médicale sur eux. Je ne pus alors m’empêcher d’intervenir :
« En êtes-vous bien sûr ? le contredis-je, j’ai entendu dire que certains animaux avaient subi des transformations, un singe par exemple. »
Théo me jeta un regard de travers, il était inquiet.
« Comment ? s’écria M. Duval, où avez-vous entendu ça ? Vous êtes journaliste ou quoi ?
- Non, je vous assure. J’ai juste reçu ceci dans ma boîte aux lettres ce matin, dans un carton provenant de votre Institut, lui révélai-je en ouvrant le sac à dos devant ses yeux.
- Oh ! Mais que fait-il là ? dit-il plus gentiment, rendez-le-moi ! »
Je lui tendis alors le sac, déjà convaincue qu’il ne lui ferait pas de mal. Il avait l’air tellement soulagé et heureux.
« C’est la vérité, ce singe s’est retrouvé dans ma boîte aux lettres je ne sais comment ! repris-je, nous avons eu l’idée de venir vous voir pour que vous nous expliquiez tout ceci.
- Et surtout comment ce singe a eu cette taille ! rajouta Théo.
- Bien, dit le chercheur vraiment soulagé, asseyez-vous, je vais tout vous expliquer. Et d’abord merci infiniment de nous l’avoir ramené. »
Le petit singe était réveillé et M. Duval l’avait sorti du sac. Il le tenait tendrement - d’une seule main - et lui donnait à manger.
« Tout a débuté il y a déjà plus d’un an, commença-t-il, un singe - une femelle - avait réussi à s’échapper de l’immense « cage » qui leur est appropriée. Elle est entrée dans un laboratoire lorsqu’il n’y avait personne et a commencé à toucher à tout. Elle avait eu une coupure à la main auparavant et les produits qu’elle avait touchés pouvaient se révéler dangereux. Ainsi, quand nous l’avons découverte, nous avons pris soin de bien désinfecter sa plaie immédiatement. Après quelque temps, elle n’avait pas de réactions qui auraient été dues aux produits et nous pensions qu’il n’y avait plus rien à craindre.
- Quel rapport avec ce petit singe ? insista Théo, très impatient.
- Voilà, j’y viens ! » lui répondit M. Duval.
Mais il s’interrompit aussitôt car il avait lâché le singe en question qui se mettait à grimper n’importe où. Il le reprit et continua ses explications.
« Le singe est alors entré en période de gestation. Neuf mois plus tard, elle donna naissance à ce petit singe. A vrai dire, il était minuscule et par rapport à maintenant, il a déjà bien grandi. Nous avons alors attribué cet étrange phénomène aux aventures qu’avait eu sa mère. Hier donc, un journaliste est venu ici pour faire un article sur l’Institut. Il a vu le singe et nous l’a volé pour faire un scoop assez malveillant à notre propos. J’ignore comment il a pu le déposer dans votre boîte aux lettres ! finit-il.
- C’est une histoire intéressante ! Merci pour vos explications M. Duval, le remerciai-je en lui serrant la main, nous vous laissons votre singe, prenez-en soin !
- Bien sûr ! assura-t-il, et merci encore à vous mademoiselle. »
Nous partîmes donc sans le singe, ce qui me fit un léger pincement au cœur. Dans la voiture, je réagis soudain :
« Mais, Théo ! Tu ne devais pas aller travailler ?
- Oh oui, fit-il avec une moue, mais ce n’est pas grave, après tout je suis mon propre patron ! »




Le jeudi 13 mai

Institut de Recherche
Médicale Rockefeller
Docteur DUVAL


Mademoiselle,


Je vous écris afin de vous faire une proposition. C’est à propos du petit chimpanzé que vous aviez recueilli il y a quelque temps et que vous nous aviez ramené. Il se trouve que depuis son retour il n’a pas l’air en très grande forme et nous avons l’impression qu’il ne se plait pas là où il est. De plus, sa mère l’a déjà rejeté à cause de sa taille anormale, et les autres singes ne l’acceptent pas beaucoup plus. Aussi, le journaliste qui l’avait volé a du ébruité son existence car depuis ce jour nous recevons énormément de visites, dont un certain nombre de journalistes et de curieux en tout genre. C’est donc pour toutes ces raisons que je vous demande, si vous le souhaitez, de bien vouloir adopter notre petit primate qui serait bien mieux à l’abris des regards chez vous, du moins je l’espère, et nous sommes sûrs qu’il s’y plaira très bien et que vous serez une bonne « mère » pour lui.
Je vous prie de bien vouloir prendre en compte ma demande et veuillez me faire parvenir votre réponse au plus vite. Si vous acceptez, venez directement aux laboratoires pour le prendre. Nous vous en serions très reconnaissants.

Mes salutations les plus distinguées

A. Duval



P.S : A propos, nous avons enfin baptisé le singe « Taiyou » qui signifie océan en japonais.
avatar
Minette85
Modératrice
Modératrice

Messages : 81
Date d'inscription : 01/10/2007
Age : 25
Localisation : France : Vendée ! :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Cever le Mar 9 Oct - 16:05

J'ai tout lu jusque maintenant, peut-on espérer une suite ? Car le début est alléchant sauf quand tu coupes juste après la lettre, on pourrait croire que la nouvelle se termine là.

Sinon dans les fautes/détailles : Un caniche qui piaille, ca n'existe pas ^^, ce sont les oiseaux qui font ça ( pas très adapté pour une caniche ). Un moment j'ai lu "Il était grimpé", plutôt avait. Dernière chose, dans les lettres les formules de politesse ont une syntaxe particulière, la tienne est inexistante ( je te dis ca car j'ai eu un cours sur l'écriture de diverses choses, et j'ai étudié l'écriture d'une lettre en détaille ).
avatar
Cever
Administrateur
Administrateur

Messages : 84
Date d'inscription : 29/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frutiparc.com/?ref=Cever

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Minette85 le Mar 9 Oct - 20:48

Alors alors intéressant tout ce que tu me dis...

Euh ben non y a pas de suite, ça finit sur la lettre effectivement, je vois pas ce que t'attends de plus ! lol Une suite ? J'y ai jamais pensé mais je préfère pas, c'est très bien comme ça.

Pour "piaille" et "il était grimpé" je suis désolée ça doit être mon "patois" vendéen qui me faire écrire des choses pas correctes, d'ailleurs ma soeur (qui est en linguistique à la Sorbonne) ne me l'avait pas relevé quand je lui ai fait lire. Donc ça doit être à cause de ça, surtout qu'on est pas dans le même pays alors les différences de language se creusent encore plus Wink Mais je suis d'accord c'est pas hyper correct.

Pour la formule de politesse je me suis pas creusée hein, j'évite les recherches quand j'écris moi. Et je vois pas trop ce que tu entends par "syntaxe" ? Mais si c'est la présentation en quelque sorte, je suis désolée mais sur le forum c'est carrément impossible lol.

Merci pour le "début alléchant" mais à part ça tu m'as pas vraiment donné ton avis, enfin comme tu croyais que c'était pas fini ^^
avatar
Minette85
Modératrice
Modératrice

Messages : 81
Date d'inscription : 01/10/2007
Age : 25
Localisation : France : Vendée ! :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Cever le Mer 10 Oct - 9:13

Minette85 a écrit:Alors alors intéressant tout ce que tu me dis...

Euh ben non y a pas de suite, ça finit sur la lettre effectivement, je vois pas ce que t'attends de plus ! lol Une suite ? J'y ai jamais pensé mais je préfère pas, c'est très bien comme ça.

Pour "piaille" et "il était grimpé" je suis désolée ça doit être mon "patois" vendéen qui me faire écrire des choses pas correctes, d'ailleurs ma soeur (qui est en linguistique à la Sorbonne) ne me l'avait pas relevé quand je lui ai fait lire. Donc ça doit être à cause de ça, surtout qu'on est pas dans le même pays alors les différences de language se creusent encore plus Wink Mais je suis d'accord c'est pas hyper correct.

Pour la formule de politesse je me suis pas creusée hein, j'évite les recherches quand j'écris moi. Et je vois pas trop ce que tu entends par "syntaxe" ? Mais si c'est la présentation en quelque sorte, je suis désolée mais sur le forum c'est carrément impossible lol.

Merci pour le "début alléchant" mais à part ça tu m'as pas vraiment donné ton avis, enfin comme tu croyais que c'était pas fini ^^

La formule de politesse doit donner ça dans la construction : Verbe, appelation, remerciement.

Ce qui devait donner pour toi -> Veuillez, Mademoizelle, recevoir mes salutations ( en exemple ). Le Mademoizelle est obligé d'être présent ( car l'appelation est importante dans la formule ( tu remercies qui, on ne le sait pas ) ). C'est très important dans les lettres ce genre de phrase, c'est la phrase qui donne goût à donner une réponse ou non à ta lettre.

Bien dommage que ca soit si court alors, car nous laisse sur une fin un peu morne par rapport à un début vraiment appétissant.
avatar
Cever
Administrateur
Administrateur

Messages : 84
Date d'inscription : 29/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frutiparc.com/?ref=Cever

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Minette85 le Mer 10 Oct - 16:13

Ok merci pour l'info, mais bon c'est un détail.

Désolée pour la fin masi je n'avais pas assez d'imagination et étant donné que c'était un concours j'avais une certain nombre de pages à ne pas dépasser donc la fin est peut-être aussi trop rapide. Wink
avatar
Minette85
Modératrice
Modératrice

Messages : 81
Date d'inscription : 01/10/2007
Age : 25
Localisation : France : Vendée ! :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Serval le Mar 16 Oct - 20:02

Minette85 a écrit:Ok merci pour l'info, mais bon c'est un détail.

Désolée pour la fin masi je n'avais pas assez d'imagination et étant donné que c'était un concours j'avais une certain nombre de pages à ne pas dépasser donc la fin est peut-être aussi trop rapide. Wink

C'est très bien écrit, un excellent texte je trouve Smile. Mais je pense que tu devrais mettre plus de détails sur l'étonnement de l'héroïne quand elle reçoit le singe, c'est tout de même absurde, un singe. cyclops
avatar
Serval
*

Messages : 35
Date d'inscription : 15/10/2007
Age : 22
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Minette85 le Mar 16 Oct - 20:46

C'est vrai, je devais pas être assez inspiré, et puis en tant qu'auteur ça me paraissait normal le singe ! lol

Merci Smile
avatar
Minette85
Modératrice
Modératrice

Messages : 81
Date d'inscription : 01/10/2007
Age : 25
Localisation : France : Vendée ! :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite nouvelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum